De retour dans mon pays, l’Espagne, au mois de juin, je me suis mis à pêcher à mort, j’avais tellement envie de pêcher que le premier jour où je suis rentré, je suis allé dans un petit lac à côté de chez moi équipé de ma canne « The amplifire » et d’un sachet d’hypnotik Swimmer 3’5 en couleur blanc. Depuis déjà quelques temps j’ai remarqué que ce leurre avait quelque chose de vraiment particulier sur le Bass.

J’ai donc utilisé mon Hypnotik 3.5 avec un plomb en tungstène de 5gr pour tester les zones un peu encombrées du lac, comme les roseaux, les bois morts, etc.

Je suis arrivé dans une zone dans laquelle il y a quelques années j’avais fait quelques jolis 2 kg il y a longtemps, voilà quelques photos.

 

À mon troisième lancer dans le spot, je donne 2 petits coups à mon leurre et je sens « clac » et je vois partir à gauche mon fil, je laisse quelques secondes au poisson et j’ai fait un méga ferrage, wow, un Bass énorme !!! Il se bat avec toutes ses forces pour se détacher de l’hameçon mais à la fin je l’ai.

50cm !!!!! Yes !!!!!

Photo avec mon portable car j’étais tout seul et sans mon APN…. vite je le remet à l’eau, il doit continuer à vivre. Always Catch and Release.

Je dois avouer que l’hypnotik Swimmer est un de mes leurres préférés, il a quelque chose de spécial avec le Bass… peut-être cet oeil sur la caudale ou l’attractant b2A ? Pour l’instant, la couleur blanche, Ayu et une autre que je garde encore  secrète 🙂 , me donnent entièrement satisfaction.

J’ai remarqué qu’avec le Bass ce leurre fonctionne mieux avec très peu de plomb en texan dans mes lacs, soit sans plomb ou avec 7gr maximum, peut-être que c’est une manie à moi, mais c’est comme ça que j’ai eu le maximum de touches, et on sait que si ça marche, on doit continuer à faire comme ça !

Merci ! Never give up !