Le matériel pour utiliser pleinement ces leurres XXL est un facteur primordial. Qui dit un plus gros leurre à lancer, dit forcement un équipement plus solide de A à Z.

Différence de taille entre les Seven 6″ (60g) et 7″ (105g), Strout 6.5″ (52g) et 7.5″ (85g).

Un brochet de 120 cm pris au Twinpike.

1/ La canne: Choisir une bonne canne à swimbait c’est avant tout choisir une canne casting, dont la plage de puissance se situe entre 1 et 5 Oz ( 28-140g) pour les plus légères  ou plus généralement entre 3 et 8 Oz ( 84-224g). Pour ce type de canne la longueur se situe normalement entre 7’9” et 8’ ( 230-240cm) car il faut un bras de levier important pour lancer  ces leurres. La règle générale dans ce type de pêche c’est que plus les leurres sont lourds, plus la canne est longue. Au delà de 150g de puissance, quasi aucune canne ne mesure moins de 7’11” soit presque 2.4m et ce n’est pas un hasard. Ensuite vous ne faites que guider votre leurre pendant l’ action de pêche.

Je vous communique une information bien gardée jusqu’à maintenant, l’équipe Biwaa  travaille actuellement  pour mettre au point une rod XXH Swimbait avec tous ces critères, sur le concept des autre cannes de la gamme Waikhru. Cette canne devrait voir le jour cette année 2015.

2/ Le moulinet: Deux critères s’ imposent, un ratio lent c est à dire inférieur à 6.3 et la capacité importante à retenir un fil de gros diamètre. Ramener lentement ces gros leurres est la clé du succès, un ration élevé n’ est pas vraiment pas adapté pour ce type de pêche.

3/ Le fil: C’ est quasiment le facteur limitant de tout le matériel. Ce que je vais lui demander, c’ est simple, pouvoir shooter avec grande puissance  un leurre de 100g ou plus sans encombres et pouvoir encaisser un important ferrage de manière à faire rentrer les triples de grande taille fort de fer dans la gueule d’un brochet trophée.

Pour ma part je ne pêche que très rarement des fonds supérieurs à 6m environ, alors j’ utilise un monofilament de gros diamètre assez raide comme le Maxima Ultragreen 25 Lbs et 0.50 mm de diamètre. Ce mono a fait ses preuves dans le monde entier chez les spécialistes du heavy swimbait et ce n est pas par hasard si il est le choix n°1.

Les avantages sont indéniables: Distance de lancer accrue, dépasser alors les 50m devient facile. Pas de perte de leurres lors de backflash ou perruque éventuelle. La discrétion, elle est à prendre en compte sur des zones shallow ( zones peu profondes) et par eau claire. Les ferrages sont assurés puissamment aussi.

Si pour d’ autres raisons, vous voulez avoir plus de contact avec votre leurre ou bien pêcher plus profond  alors la tresse est toute indiquée. Mais là aussi vouloir lancer un gros leurre avec une tresse inférieure à 50 Lbs soit 0.35 mm environ ne vous procurera que des désavantages, ce n’ est pas une pêche de finesse loin delà et il n’ y a pas vraiment d animation à faire, c’est  plutôt l’ inverse en fait. J’ utilise de la tresse 50 lbs  Maxima 8 brins et cela ne me pose aucun problème de conscience de mettre plus gros si il le faut  pour envoyer un leurre de 150 ou 180g. Le seul facteur à prendre en compte c’ est que plus la tresse est épaisse et plus votre leurre va remonter vers la surface, il y a donc un compromis à trouver.

De même un gros mono ou une grosse tresse vont faire pencher la balance de votre côté pendant le combat. Ce dernier est considérablement écourté en durée mais beaucoup plus intense, en très peu de temps, c est plié! Vous allez me dire alors, mais où est le côté sportif?

Il en va de la vie du poisson, car un long combat peut être fatal pour un masta. Sortir un vrai gros brochet, disons au delà des 110cm, n’est pas une mince affaire, surtout en milieu encombré où le poisson va aller chercher très rapidement un obstacle. Là encore avec un fil sous dimensionné vous réduisez vos chances de mettre au sec un géant.

4/ Le bas de ligne: Mon choix n °1 se porte sur du fluoro de fort diamètre comme le Maxima Fluorocarbon 80 Lbs  0.87mm raccordé au fil par un nœud en 8, ensuite je termine le tout par une grosse agrafe afin de changer de leurre rapidement.

Une anecdote: J’ai vécu un jour un combat de folie avec un brochet car mon matériel était sous dimensionné. Canne spinning light, mono 6 Lbs 0.20mm, pas de bas de ligne anti coupe et un leurre évidemment pas destiné à un pike car ce n était pas le poisson visé. Je ne peux pas dire combien de temps a duré le combat, 5 minutes..10 minutes.. ou plus je ne sais pas mais ce fut un combat mano à mano, en plein courant. Je n’ai su qu’ au dernier moment que j’ avais affaire à un très gros brochet…il mesurait 117cm et accusait 13.5kg au peson. Bien qu’ il soit repartie dans son élément après une longue réanimation, je pense avoir réduit à néant les chances de survie de ce poisson.  Alors oui c était sportif mais à quel prix?

Bonne pêche à tous.

Chris